Focus passion, Kitesurf

Albéric Dubray, passionné de kitesurf

Quelques mots sur toi …

Hello, Je m‘appelle Albéric, j’ai 35 ans, je suis originaire du Nord de la France. Je suis passé par la Hautes Savoie, le Var, les Hautes Alpes et j’habite maintenant dans le sud de la France entre Aix en Provence et Marseille. Et je fais un quintal (MDR :D). Je suis un bon vivant, j’aime la bonne bouffe entre amis et bien sur l’apéro. Je suis passionné par la glisse et la vitesse, j’adore relever des défis.  

Quelle activité nautique pratiques – tu ?

Je pratique le kitesurf depuis 6 ans. J’ai tout d’abord commencé par le ski kite avec mes collègues qui sont aussi moniteurs, ils m’ont permis d’apprendre à piloter la voile et me mettre des petits coups de pieds aux fesses pour me débrider un peu. Après avoir déménager dans le sud, j’ai poursuivi le kite mais sur l’eau cette fois ci. La passion est venue très rapidement et étant compétiteur dans l’âme je me suis donc inscrit à ma première compétition de Speed-crossing à Hyères en twintip, et finalement je ne me débrouillais pas si mal : milieu de tableau. C’est pour cela que j’ai voulu continuer à vivre cette expérience et poursuivre le kite en compet’. Dans un premier temps j’ai pu continuer grâce à un financement participatif et j’ai pu m’acheter mon gun de speed-crossing et participer à l’Engie kite tour. Et surprise ! Qui est le premier en directionnelle ? C’est BIBI. Je suis de plus en plus motivé et acharné à poursuivre ces performances et à vivre ma passion avec les collègues et les tirages de bourres quelques soit le support de kite.

D’où vient cette passion pour le nautisme ?

Bonne question ! Mon père est skipper et passionné par la mer, j’ai été plongé dans des cours d’optimistes et de catamarans dès mon plus jeune âge, puis à ma majorité j’ai pu travailler quelques mois à bord d’un bateau à Trinidad et Tobago. Ensuite, ayant déménagé à la montagne, j’ai perdu l’eau de vue, mais découvrant la neige j’ai pu assouvir mon envie de glisse que j’avais tant aimé sur l’eau. Puis la passion s’est démultipliée avec le kitesurf arrivant dans le sud, et maintenant je ne peux plus m’arrêter !!

D’ailleurs est-ce une Passion ou un Métier ?

C’est tout d’abord ma passion. J’ai la chance d’être suivi par différents partenaires, et l’un d’entre eux me donne l’occasion de pouvoir développer un foil en confiance avec eux bien-sûr. J’aimerai que ma passion se transforme en métier à travers le commerce ou la construction ou le développement, quelques soit le secteur, tant que c’est dans le KITE. De pouvoir vivre de sa passion serait le top du top.

Quel est ton spot ta zone de navigation préférée ?

Mon spot local est la Plage du JAI et la Plage du CAVAOU à Fos sur Mer. J’aime également aller du côté d’Hyères, à Gruissan pour la vitesse. Mais finalement j’aime aller naviguer là où le vent me porte, et découvrir la beauté de différentes régions.

Quelle autre activité nautique voudrais tu pratiquer ?

KITE, KITE, KITE. J’aimerai bien essayer le Char à voile, je n’ai jamais eu l’occasion d’en faire, il parait que les vitesses sont incroyables.

Avec qui partage tu ta passion ?

Ma passion, j’ai commencé à la partager avec des gruissanais lors d’une compétition en Bretagne, et ils m’ont intégré dans leur club alors que je me situe dans le 13. Ce club reste aujourd’hui, mon club de cœur, je suis maintenant au club KITE 13 où je navigue régulièrement avec les membres du club qui sont aussi de bons collègues. Il y a aussi une team un peu spéciale de gun de vitesse, ces brafougneurs sont éparpillés dans toute la FRANCE, nous nous rejoignons lorsque le vent forcit. Et bien évidement avec ma petite femme qui me suit dans mes compétitions, c’est ma première supportrice.

Comment gère-tu cette période compliquée (covid 19) ?

Pour ma part je travaille dans un centre de santé ce qui me permet de passer un peu le temps. Mais le manque de Kite se fait ressentir de jour en jour. J’en profite pour essayer d’améliorer ma condition physique par quelques exos à la maison.

Quelle est la première chose que tu feras à la fin du confinement ?

Je crois que vous l’avez bien compris, je vais guetter le vent quelques jours avant la sortie.

Quel message souhaites-tu adresser à la communauté liboat ?

Vivez votre passion à fond, Profitez des moments de partages, de la beauté du paysage et des merveilleux couchés de soleil. Et surtout glissez sur tout et partout.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *