Focus passion, Windsurf

Vincent, passionnée de windsurf

Quelques mots sur toi …
J’aime la mer car elle est un formidable espace de jeux et de liberté. Une liberté consciencieuse bien évidement.
J’ai 43 ans dont 32 sur une planche à voile notamment en Bretagne. J’ai trois nationalités, de mon père, Français et Breton et Anglais par ma mère.  Ma seconde passion puisque j’ai la chance d’en avoir plusieurs c’est la cuisine. Le partage et la transmission sont pour moi également des éléments motivants.  Notamment grâce aux nouveaux médias et à mon nouveau métier, je trouve une forme d’épanouissement quotidien,
Depuis 2016 mon activité est basée sur la production de vidéos en direct, le LIVESTEAMING mais également la production de films d’entreprises ou souvenirs. Chaque jour est une découverte avec ce métier tant sur un plan humain que technique. Je pose mes cameras partout : Sport, Conférences, Plateau en direct dans les salons, Concerts, Fitness, Courses hippiques, Escalades, Windsurf bien sûr !
J’ai plein de rêves du matin au soir mais je travaille 300 jours par an pour transformer ses fantasmes en réalisations. Le reste du temps, je suis sur la mer.

Quelle activité nautique pratiques-tu ?
Je pratique la mer tout simplement, balade, nage, mais bien évidement ma préférence va à la voile et surtout la planche à voile, le windsurf, le FUNBOARD
 
D’où vient cette passion pour le nautisme ?
Comme pour beaucoup de gens ce sont grâce à mes parents que j’ai découvert les loisirs nautiques, c’est une chance voir presque un privilège. Pour la planche à voile en 1988, tout à commencer par un défi, mon fameux esprit de contradiction. Pour prouver à mon père que la planche était « facile » et pas assez intéressante car trop facile je lui ai fait une démonstration sans jamais avoir mis les pieds dessus. Après un aller-retour et un : « t’as vu, c’est simple » j’ai chopé le virus !

D’ailleurs est-ce une Passion ou bien un métier ?
La planche à voile c’est en effet une passion qui m’a aussi poussé à changer de métier. En 2015 un ami planchiste m’a proposé de participer à un projet pour mettre en direct les compétitions de Funboard et notamment le championnat de France de Slalom organisé par l’AFF (Association Française de Funboard).
Quel passionné n’a jamais rêver d’en faire son métier. Bon ce n’est pas tout à fait comme ça que ça s’est passé mais disons que le LIVE sur le championnat de France AFF m’a permis de mettre le pieds à l’étrier.
L’une de mais grande satisfaction est de répondre présent chaque année sur le championnat de France de Funboard avec toute son équipe et ces club organisateurs mais surtout d’avoir produit la diffusion en direct de la coupe du monde de planche l’année dernière à Marignane avec le club nautique marignanais, une superbe expérience.
Vive le vent ! 😉

Quel est ton spot, ta zone de navigation préféré(e) ?
Partout où il y a du vent et de l’eau, douce, saumâtre et salée. Bon, en acceptant de ne pas être très objectif je dirais la baie de Morlaix. C’est venté, ça glisse fort et par-dessus tout, c’est vraiment beau,
Terenez pour le speed, les bancs de sables et les copains, Carantec pour la balade en mer et la variété des spots.

Quelle autre activité nautique aimerais-tu pratiquer ?
La voile sur un 40 pieds et une bande de copains.

Avec qui partages-tu ta passion ?
Les amis essentiellement.

Comment gères-tu cette période compliquée (Covid19) ?
Je mets à profit ce temps qui m’est précieux pour développer mes compétences. J’ai maintenant de nouveaux produits à vendre et beaucoup de belle innovation pour rendre les diffusions en direct encore plus passionnante.
Je me suis penché sur la question de la retransmission en direct depuis n’importe quel point avec une latence faible. La latence c’est le temps qui sépare l’émission du signale et la réception du signale, en gros peut-on aujourd’hui filmer quelqu’un et avoir un retour quasi direct dans la régie. Bien évidemment le tout avec les moyens dont je dispose. Les grosse régie TV le font déjà, mais à quel prix. Je suis maintenant en mesure d’avoir la capacité d’avoir un point de vu live de quasi n’importe où pourvu que la couverture 4G le permette. La qualité du signale dépend également de cette couverture 4G. On peut donc imaginer voir des images en direct d’un départ depuis la mer. On peut être à bord d’un bateau ou au plus près des couseurs en début et fin de courses. Bien sûr il y a les drones qui le font déjà mais leur coût d’utilisation et la distance qu’il y à entre l’objectif et le sujet filmer sont des contraintes gênantes. Ici on peut avoir de nombreux points de vu supplémentaire pour un surcoût sous contrôle, Je me suis également formé sur de nouveau logiciel de montage et de diffusion en direct. Le dernier développement concerne l’interactivité avec le public qui pour moi est la clé du futur pour rendre la diffusion sur internet plus attractive pour le spectateur comme pour les futurs clients. Imagine-toi en plein direct d’un départ à la voile et de pouvoir communiquer en direct avec les équipages, les entendre parler, donner ton avis sur les stratégies en cours et découvrir en direct les résultats de sondages. Et ça c’est pour maintenant. Reste à faire de la bonne communication !   

Quelle est la première chose que tu feras à la fin du confinement ?
Sans hésitation, un tour de Bretagne de mes spot favoris, avec ou sans vent, j’irais à l’eau, si possible avec la famille et le chien.
Je suis à Rennes donc je commencerais par Saint Suliac sur la Rance, puis Dinard pour ses bancs de sable, Lancieux ce paradis, j’irais ensuite dans le Finistère retrouver ma belle baie de Morlaix, j’irais retrouver les vagues du Dossen, le sable blanc de Sainte Marguerite, la belle plage des blanc sablons, la cale du moulin blanc, les spots de la presqu’île de Crozon, je finirais à Carnac à St Colomban pour retrouver ma sacrée bande de passionnée.

Quel message souhaites-tu adresser à la communauté Liboat ?
C’est quand on nous prive de certaines choses, qu’on se rend compte de leur valeur.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *