Focus passion, Kayak

Jacques Gilardone, ambassadeur EXO

Quelques mots sur toi …

Je m’appelle Jacques Gilardone, franco-italien qui vis en Val Sesia. J’ai toujours vécu en Italie, et à la fin de mes études universitaires j’ai voyagé pendant 2 ans en Australie et en sud-est asiatique. Avec le kayak, le voyage est ma plus grande passion et je cherche toujours d’en faire le plus possible!

 Quelle activité nautique pratiques-tu ?

Je suis un kayakiste de rivière, d’eau blanche, mais j’adore le kayak de mer, j’ai fait plusieurs expéditions en corse, Sardaigne et sur les côtes de la Ligurie, le sens de liberté de la mer me surprend et m’émotionne toujours

D’où vient cette passion pour le nautisme ?

Je pagaie depuis tout petit, environ 3 ans, grâce à mon père, qui m’a passé sa plus grande passion : le kayak de rivière ! Mon père commença avec le slalom et, en passant ses vacances en Val Sesia, Italie, a commencé à créer des petites écoles de kayak ici. J’ai appris à pagayer en même temps que marcher, mes souvenirs en kayak sont les plus vieux que j’ai !

D’ailleurs, est-ce une passion ou un métier ?

J’ai réussi à transformer ma passion en métier de retour de mon voyage en Australie. J’ai décidé, une fois rentré à Milan, de déménager à Campertogno, en plein centre de la Val Sesia, parce que j’avais un rêve : faire du kayak : mon job. Du coup, je travaillais dans des bars ou restaurants le soir et passais mes journées sur l’eau, dans la rivière, à m’entrainer comme un fou, tous les jours (je faisais la même chose en hiver avec le snowboard et suis devenu moniteur l’an dernier).

Grâce aux rivières de la Val Sesia et beaucoup d’entrainement, j’ai réussi à me faire connaitre en Italie, notamment par Exo, marque de kayak italien, qui ont investi sur moi en me sponsorisant, avec le don de kayaks. Petits a petits j’ai réussi à rentrer de plus en plus en contact avec eux, et j’ai créé un nouveau métier pour moi même avec Exo : je voyage avec un camion exo en Europe et je cherche en même temps de créer des relations commerciales, de vendre des bateaux, de faires des vidéo ou photo pour de la pub et de donner à la marque une image positive et dynamique. J’ai fait de tours en Europe, deux en Amérique du Sud et j’ai réalisé le plus grand de mes rêves. Maintenant, je travaille sur un projet en val Sesia pour créer mon petit centre Kayak et Outdoor!

Quel est ton spot, ta zone de navigation préférée ?

Mon spot est le Sesia mais je voyage beaucoup dans les alpes, Italie, France et suisse

Avec qui partages-tu ta passion ?

J’ai commencé avec mon père mais c’est surtout avec des potes que je navigue, notamment Marco Guidi, kayakiste de l’extrême, avec lequel j’ai partagé de nombreuses aventures.

Comment as-tu géré cette période compliquée (covid19) ?

J’ai la chance de vivre en plein milieu des montagnes, du coup le confinement a été plus doux qu’en ville. J’ai fait des activités sportives dans le bois ; j’ai travaillé dans mon potager, et effectué des réserves de bois pour me réchauffer, réparé la maison, rangé la cave… Bref, je suis resté positif et en forme 😉

Quelle est la première chose que tu as faite post confinement ?

Kayakkkkkkkkkk 😉

Quel message souhaites-tu adresser à la communauté Liboat ?

Le conseil que je donne est de s’accrocher à ses propres rêves : si vous réussissez à faire de votre passion votre travail, vous vivrez sans doute heureux. Il n’y a rien de mieux !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *