Focus passion, Voile

Gilles Vérillaud, skipper professionnel et Président de GO Voile.

Quelques mots sur toi …

En très très résumé : je suis né dans le sport, ancien sportif de haut niveau, première expérience professionnelle en tant que commercial, puis une seconde consacrée à l’escalade et parallèlement un parcours de + de 20 ans dans le tourisme, fin 2017 j’ai choisi de me reconvertir dans la voile, 3 mois à Malte, le CREPS de Montpellier…

Quelle activité nautique pratiques-tu ?

La voile habitable, que ce soit en croisière ou en régate

D’où vient cette passion pour le nautisme ?

Pas depuis très longtemps. J’ai passé mon permis moteur côtier et eu mon premier bateau à moteur sur le lac d’Annecy en 2010, puis j’ai découvert la voile en 2012, en automne aux Glénans en Bretagne sous la grêle ! J’ai acheté mon premier voilier en 2012 et je suis arrivé professionnellement à Gruissan début 2013. Ensuite, j’ai eu l’occasion d’aller naviguer aux Antilles (Martinique, les Saintes, Sainte Lucie, St Vincent & les Grenadines) et c’est là que je suis vraiment tombé amoureux. Depuis, j’ai navigué en Corse et aux Baléares, qui sont de magnifiques endroits plus facilement accessibles.

D’ailleurs est-ce une Passion ou bien un métier ?

Le rêve a toujours été pour moi un élément essentiel. J’ai pris à la lettre le proverbe « Celui qui se nourrit de rêves le vent l’emporte », et j’ai tracé ma route jusqu’à devenir professionnel de la voile et créer mon école GO Voile à Gruissan.

Quel est ton spot, ta zone de navigation préféré(e) ?

Comme je l’ai dit j’ai de magnifiques souvenirs des Antilles, ici ma zone de nav c’est la Méditerranée, et plus particulièrement le Golfe du Lion qui est très formateur car la navigation n’y est pas simple.

Quelle autre activité nautique aimerais-tu pratiquer ?

Il y a déjà beaucoup à faire entre croisière et régates… avec un petit snorkeling de temps en temps.

Avec qui partages-tu ta passion ?

Déjà avec ma compagne, avec laquelle je navigue en croisière comme en régate, c’est elle qui barre en course. Ensuite, je suis très impliqué dans le milieu FFVoile, autant au niveau club qu’au niveau de la Ligue Occitanie.

Comment as-tu géré cette période compliquée (Covid19) ?

J’ai été confiné comme beaucoup d’entre nous, pas le choix. J’ai organisé des régates virtuelles pour garder le lien avec mes camarades de clubs et leur apporter un peu de distraction. J’ai préparé aussi la sortie de confinement, car professionnellement la situation est très compliquée. Je venais juste de lancer mon école de voile quand l’interdiction de naviguer est tombée, et je n’ai droit à aucune aide…

Quelle est la première chose que tu as faite post confinement ?

J’étais voir mon bateau et sortie en mer 😉 … Vivement les sorties avec tous mes amis plaisanciers !

Quel message souhaites-tu adresser à la communauté Liboat ?

Si vous avez envie d’apprendre la voile ou de juste prendre l’air en mer, pensez GO Voile… Bonne navigation à tous !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *