Focus passion, Voile

David Sussmann, Président de Pure Ocean Fund

Quelques mots sur toi …

Je suis un homme de la mer. Né à Marseille. J’ai démarré ma vie professionnelle aux Etats-Unis mais je suis revenu aux sources il y a maintenant 20 ans. Je suis adepte du « Mind & Body » – si tu veux être bon mentalement il faut être bien dans ton corps. L’océan est source de la vie et je suis convaincu que la mer est vraiment bénéfique pour le corps et la santé. Surtout j’essaie de vivre ma vie avec passion en menant des projets en montant les marches 4 par 4.

Quelle activité nautique pratiques-tu ?

Natation en mer, plongée, voile et, depuis peu, du kitesurf. D’ailleurs ma dernière sortie en kite m’a laissée pas mal de bosses et de bleues.

D’où vient cette passion pour le nautisme ?

D’abord de mon père. Flashback été ‘77 sur le Lac de Serre-Ponçon. Premières sensations fortes – le vent, la glisse, les éléments, le bonheur absolu ! Puis, à 7 ans, rencontre avec le grand navigateur Marc Linski, malheureusement disparu en mer, qui m’a fait découvrir la voile. Inoubliable souvenirs. J’aime le vent – des cerfs-volants au parachutisme – et la sensation de liberté et d’euphorie.

D’ailleurs, est-ce une Passion ou bien un métier ?

C’est une passion ! Mais mon métier est aussi une passion – j’ai une entreprise spécialisée dans la vente des « merveilles de la mer ». Je voyage beaucoup dans le cadre de mon métier et, il y a quelques années, je me suis rendu compte que la planète était vraiment en danger. 

Alors j’ai créé le fonds de dotation Pure Ocean en 2017 avec comme objectif de fédérer des entrepreneurs autour de la préservation de l’océan. Grâce aux fonds que nous levons, nous finançons des projets de recherche scientifique innovants partout dans le monde afin de mieux connaitre et mieux protéger l’océan et sa biodiversité. Aujourd’hui, c’est ce projet qui me passionne plus que tout car notre avenir, à tous, dépend de la bonne santé de l’océan.

Quel est ton spot, ta zone de navigation préféré(e) ?

Mon spot préféré : la baie de Marseille avec une affection particulière pour l’Ile de Tiboulen au Frioul. Nous avons une chance inouïe d’avoir ces paysages marins de rêve qu’il faut découvrir pour aimer. J’adore nager devant la Plage des Catalans. D’ailleurs, le 5 septembre nous organisons avec Pure Ocean et le Cercle des Nageurs, un grand nettoyage de la plage, des digues et des fonds marins de la baie des Catalans. Parce qu’il faut prendre soin de notre terrain de jeu.

Avec qui partages-tu ta passion ? (des amis, un club, école, etc.)

Avant tout, avec mes 4 enfants et mes amis mais aussi avec mon équipe, les Seafoodlovers.
J’aime la compétition, les défis. Nous organisons des « Race for Pure Ocean » – des événements sportifs, essentiellement nautiques, pour alerter à la situation critique de l’océan et lever des fonds pour la fondation afin de soutenir des projets de recherche. C’est une façon d’allier engagement pour l’environnement, sport et plaisir ! Et c’est aussi une formidable occasion de faire de belles rencontres avec des sportifs, de partager des expériences fortes et l’envie d’agir avec des sportifs comme Jean-Pierre Dick et Morgane Poupon-Ursault avec qui j’ai eu la joie de faire la transat Saint Pierre-Lorient – Défi Pure Ocean cet été, ou encore le jeune apnéiste Arnaud Jerald, le kitesurfeur Alex Caizergues et Fabien Gilot.

Quelle autre activité nautique aimerais-tu pratiquer ?

Objectif immédiat : Kitesurf et kite sur foil

Et l’année prochaine : du foil sur Imoca dans le cadre de ma prochaine transat

Quel est ton prochain projet, objectif, challenge ?

Plein de projets en cours et à venir alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !  

https://www.facebook.com/PureOceanFund/

As-tu une anecdote à partager avec les membres du groupe ?

Le plus beau moment de la traversée de cet été – au milieu de l’Atlantique, 6h du mat, levé du soleil, 28 nœuds de vent. Des dauphins qui nagent à côté du bateau. Harmonie avec la nature. Moment d’exception.

Quel message souhaites-tu adresser à la communauté Liboat ?

L’expérience que je viens de vivre avec la transat a été extraordinaire.

Un beau challenge qui oblige à quitter sa zone de confort. La vie à bord exige que l’on mette de côté tous ses repères terrestres. Car sur un voilier, nous sommes en perpétuel mouvement et uniquement l’Océan et les éléments rythment notre vie. Toute notion de temps s’efface. J’ai apprécié la sensation que le temps était suspendu, les distances que l’on compte en jours, les oiseaux par milliers, les dauphins tous différents, les étoiles, le vent, les levers et couchers de soleil. Dormir 2h30 par intermittence et se relayer pour garder le cap 24/24. Il faut tenir le coup. En tant qu’entrepreneur, avec mes co-équipiers également dirigeants d’entreprises, cette expérience nous a aussi fait découvrir le management autrement – à bord du bateau, la dynamique d’équipe et les relations humaines. Voir le monde différemment. Changer de perspective. 

Je suis sorti de ma zone de confort et j’ai réalisé un rêve ! Réaliser ses rêves, et particulièrement faire de nouvelles aventures, permet de se sentir vivant ! Donnez vie à vos rêves !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *